Formations aux entreprises et à la collectivité

Intervenir auprès des hommes en détresse

Détails et inscription
Dates à déterminer - 2 journées (8h30 à 16h30)

Les hommes se retrouvent davantage en dépression après une séparation et se suicident quatre fois plus souvent que les femmes (St‑Laurent, 1998). Ils sont davantage enclins à utiliser des substances psychoactives (Tousignant & Payette, 1997). Au Canada, ils sont surreprésentés dans 14 des 15 principales causes de décès (Oliffe et al., 2010). Les hommes sont aussi plus réticents à demander de l'aide (Chagnon, 1998; Dulac, 1997), et ce peu importe le groupe d’âge, l’origine ethnique, l’orientation sexuelle ou le statut socioéconomique (Tremblay et al., 2016). Intervenir auprès des hommes suscite souvent un inconfort, une peur, un désarroi (Tremblay, 1989,1996). Les hommes soulèvent également non seulement l'absence de ressources spécifiques, mais aussi que les interventions sont mal adaptées de la part des intervenants et intervenantes des services d'aide (Brooks, 1998, 2009; Dulac, 1997; 2001; Lajeunesse et al., 2014).

 

Dans la foulée de l'enquête du coroner Bérubé à la suite de l'affaire Gaumont-Lirette, des orientations qui émergent concernant le suicide chez les hommes (Chagnon et al., 2008), les recommandations du Rapport Rondeau (Comité de travail en matière de prévention et d’aide aux hommes, 2004) et celle du Rapport du Comité d’experts sur les homicides intrafamiliaux (2012), il est impérieux que les services s'affairent à améliorer l'intervention auprès des hommes en détresse et mieux adapter leurs services. C’est pourquoi le Plan d’action ministériel en santé et bien-être des hommes 2017-2022 fait de l’adaptation des services une priorité, notamment par le biais de la formation des intervenants (Action 2,2 du PAMSBEH). Étant donné que les hommes plus traditionnels ont tendance à agir leur détresse et à ne pas demander de l’aide, il devient alors important de bien détecter cette détresse et de désamorcer la crise le plus tôt possible. C'est dans cette optique que cette formation se situe. Elle a été identifiée comme une pratique de pointe par le MSSS en matière de prévention du suicide (Chagnon et al., 2008), elle s’inscrit clairement dans le cadre des recommandations du Rapport Rondeau et Plan d’action ministériel. Elle a été évaluée en 2014 par Deslauriers et Groulx dans le cadre du projet For’hommes en Montérégie et elle est inscrite au catalogue des formations reconnues par le MSSS.

Plus de 4 000 intervenants et intervenantes ont suivi cette formation à ce jour. Elle permet d'explorer les conceptions implicites biaisant l'intervention auprès des hommes et d’identifier les principales pistes pour l'intervention (Tremblay & L’Heureux, 2002, 2005; 2010, 2011) après avoir clarifié quelques bases théoriques explicatives à partir du processus de socialisation et de formation de l'identité masculine (Pollack, 1997; Tremblay & L’Heureux, 2011) et de son incidence sur la demande d’aide des hommes (Brooks, 1998; Dulac, 2001).

 

En plus de se baser sur la riche expertise comme intervenants, superviseurs et formateurs qui s’est construite au fil des années (plus de 30 ans de réflexion sur les réalités masculines), la formation s’appuie sur les écrits reconnus dans le domaine, notamment Brooks, 1998, 2009; Brooks & Good, 2001; Dealauriers, Tremblay, Genest-Dufault, Blanchette & Desgagnés, 2011; Dulac, 1997, 1999, 2001; Glicken, 2005; Horne & Kiselica, 1999; Pollack & Levant, 1998; Rabinowitz & Cochran, 2002.

 

Clientèle visée

 

Les intervenants professionnels issus de différents milieux qui œuvrent auprès de la clientèle masculine.

 

Objectifs de la formation

 

  • Favoriser une prise de conscience des réactions contre-transférentielles qui interfèrent dans la relation d'aide face à des comportements souvent négatifs de clients masculins;
  • Mieux comprendre la dynamique de demande d'aide des hommes;
  • Identifier des habiletés facilitant l'intervention auprès des hommes;
  • Soutenir les interventions auprès de la clientèle masculine et assurer une vision commune quant à l’approche à utiliser;
  • Favoriser, chez les différents intervenants concernés, l’appropriation d’outils d’intervention et de référence commune.

 

Préalables :

 

Être un intervenant professionnel possédant des habiletés de base en intervention.

 

Compétences acquises :

 

À la fin du présent programme de formation, les participants se seront appropriés une structure d’intervention incluant les nouveaux outils.

 

Approche pédagogique :

 

La formule pédagogique privilégiée par des expériences des intervenants et intervenantes pour l’enrichir à l'aide de notions théoriques et revient à l'expérience pratique en favorisant l'appropriation de ces notions dans la pratique quotidienne à partir d’exemples cliniques.

 

Groupe

8 à 12 participants

 

Contenu

 

Jour 1

8 : 30   Mot de bienvenue

Présentation des formateurs, des objectifs, de l’horaire et de la formule pédagogique

8 : 45   Échange sur les expériences des participant/es dans l’intervention auprès des hommes (leurs observations, bons coups, situations plus difficiles) et leurs attentes envers la formation

9 : 20   Exercice brise-glace

9 : 35   Contexte dans lequel s’inscrit cette formation (lien avec les orientations ministérielles)

9 : 50   Socialisation masculine : vidéo et échange sur la vidéo

10 :30 Socialisation masculine et formation de l’identité

11 :30  Aspects positifs sur lesquels s’appuyer

13 :00  Demande d’aide des hommes

13 :50  Début du modèle d’intervention

15 :00  Deuxième partie du modèle d’intervention

16 :00 Comment ce modèle peut s’appliquer dans ma pratique? Qu’est-ce que je retiens qui consolide dans ce que je fais déjà et qu’est-ce qui m’ouvre de nouvelles pistes?

 

Jour 2

8 : 30   Questions soulevées pas la journée 1

8 :35    Un exemple d’application du modèle : vidéo et échange

10 :25  Outils pour appliquer le modèle – Première partie

13 :00  Outils – 2e partie - aspects organisationnels

14 :00  Problèmes communs rencontrés : 1) Les hommes et la séparation

14 :30  2) Les hommes et le processus de deuil

15 :15  3) Les hommes et la dépression

15 :45  4) Les hommes en intervention conjugale et familiale

16 :00  Bilan et perspectives : avec quoi je repars…

 

Formateurs

 

La formation a été conçue par Gilles Tremblay, Ph.D., t.s. et Pierre L’Heureux, m.a., angragogue. Elle est reconnue par l’OPTSTCFQ familiaux et par l’Ordre des psychologues du Québec.

Les formateurs autorisés dans la région sont : Rémi Riverin et Gwenaël Granal (photo absente).

Cette formation est offerte à un tarif subventionné par Services Québec. Cliquez ici pour consulter les critères d'admissibilité.  

Pour la clientèle non-admissible au tarif subventionné, le tarif applicable est 100,00$ plus taxes applicables. Lors de l'inscription, veuillez cliquer sur le type de paiement suivant : Se faire facturer.

Formateur

Gwenaël Granal et Rémi Riverin
Gwenaël Granal et Rémi Riverin

 

 

Diplômé en Travail social du Cégep de Jonquière ainsi que de l’Université du Québec à Chicoutimi, monsieur Riverin œuvre principalement dans le domaine de la santé mentale et de l’intervention de crise depuis près de 15 ans.

Après cinq ans d’intervention au sein d’un organisme venant en aide à des adolescents ayant des troubles de comportement, il intègre l’équipe de professionnels du Centre de prévention du suicide 02, dont il fait partie depuis plus de dix ans. Sa grande polyvalence et son fort intérêt pour l’humain lui a permis de toucher à plusieurs types d’intervention. Spécialiste de l’intervention auprès des groupes d’entraide et de l’intervention de crise suicidaire, il concentre la majorité de ses activités auprès de la clientèle masculine.

 

Au cours de son parcours académique le menant vers deux baccalauréats en psychologie et en travail social, M. Granal développe un intérêt marqué vers la clientèle masculine. Entre autres, il passe une année complète dans une maison de transition pour homme ayant des troubles de santé mentale et explore différentes pratiques telles que l’accompagnement en fin de vie, le soutien téléphonique et la prévention du suicide.

Au plan professionnel, M. Granal a eu l’occasion de travailler en maison des jeunes avant de rejoindre l’équipe du Centre de Ressource pour Homme Optimum. L’intervention auprès de la clientèle masculine est au cœur de la mission du centre. Il travaille avec eux en individuel et/ou en groupe, abordant des sujets aussi variés que les comportements violents, l’isolement, l’éducation et la communication, etc. Il est actuellement à la maitrise en travail social. Sans surprise, son sujet touche l’intervention auprès des hommes.

Son rôle de formateur régional pour la formation Intervenir auprès des hommes rejoint à la fois ses intérêts pour l’enseignement mais aussi pour la coopération. Une coopération entre intervenant, organisme communautaire et organisme public, car c’est ensemble que nous pourrons améliorer la santé et le bien-être des hommes et ainsi de tous les Québécois.

Informations
Type de paiement
Je comprends que...

- Mon courriel sera ajouté à une liste d'envoi afin que je puisse recevoir l'information relative au programme de formation.

- Si le nombre minimal de participant est inférieur au nombre minimal requis avant la mise en place prévue de la cohorte, Expertis se réserve le droit d'annuler votre inscription sans préavis. Les frais encourus pour l'ouverture de dossier vous seront remboursés.

- Une annulation d'inscription doit être faite au minimum 7 jours ouvrables avant le début de la formation pour obtenir un remboursement. Dans le cas contraire, les frais seront facturés et aucun remboursement ne sera effectué.


Montants facturés

50,00 $
2,50 $
4,99 $
57,49 $

- Le nombre maximal de personnes provenant d'une même entreprise est limité à trois pour une même formation. La tenue de la formation est conditionnelle à un nombre minimum d’inscriptions de 8 participants. Votre inscription officielle favorise sa réalisation.